Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

La chapelle Saint-Pierre

Dénommée autrefois «hors les murs», elle doit son érection primitive comme ermitage, en 1221, à Hugues Ier de Rumigny, seigneur de Florennes, qui y établit un chapelain chargé d'y célébrer chaque jour l'office divin pour les défunts. En 1611, faute d'entretien et de payements des rentes, la chapelle est abandonnée. Jacques de Vireux, abbé de Florennes (1600-1620), prit la charge de la faire restaurer mais ce n'est qu'en 1645 que le suffragant de Liège, Richard Pauli Stravius, évêque auxiliaire de Liège, consacra l'autel de la chapelle Saint-Pierre. A nouveau tombée en ruines, elle fut réédifiée en 1821 en moellons de calcaire sous l'égide de Louis Ladislas de Beaufort-Spontin, elle contient un caveau servant de lieu de sépulture aux membres de sa famille. La porte sous larmier fut remontée avec des pierres intercalaires pour l'exhausser. Au-dessus de cette dernière est enclavée une dalle millésimée 1821 surmontée des armoiries des Glymes ainsi que d'une niche Louis XIV. En 1995, la chapelle a été complètement rénovée par un comité de sauvegarde. La chapelle n'est ouverte que lors de la marche Saints Pierre et Paul.