Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

PARCS A CONTENEURS

Toujours soucieux d’améliorer le service aux citoyens et conscient des contraintes financières inhérentes au fonctionnement de ses infrastructures, le BEP Environnement fait évoluer les parcs à conteneurs. Ils vont dès lors connaitre diverses adaptations au 1er janvier 2013. Ces adaptations sont expliquées ci-après et pour plus d’information nous vous invitons à consulter notre site internet www.bep-environnement.be ou à demander la brochure d’information au personnel de votre parc à conteneurs.

NOUVEAU CONTENEUR « ENCOMBRANTS NON-INCINÉRABLES »

Seront acceptés dans ce conteneur : les laines de verre et de roche, les plaques et blocs de plâtre (type Gyproc), le plâtre (sans sac) et les bétons cellulaires (type Ytong). Ce nouveau tri de déchets, placés auparavant dans le conteneur « encombrants », vise à améliorer non seulement les conditions de recyclage et de traitement des encombrants mais également les conditions de travail au niveau de la chaine de tri-broyage des encombrants.

NOUVEAU CONTENEUR « VERRE PLAT »

Le verre plat sera séparé dans tous les parcs à conteneurs. Par verre plat, on entend : vitres et carreaux sans châssis, miroirs sans cadres, d’une dimension maximale de 115 cm sur 80 cm.
Attention : Il sera impossible de mettre autre chose qu’une vitre dans le conteneur, celui-ci étant muni d’une fente. De même, l’usager devra s’assurer que les vitres/miroirs ne dépassent pas la taille maximale pour rentrer dans le conteneur car, pour des raisons de sécurité, il sera interdit de séparer la vitre/miroir de son châssis/cadre ou de casser le verre aux dimensions sur le parc à conteneurs, ces opérations doivent être faites avant au domicile de l’usager. Ce nouveau tri permettra la création d’une nouvelle filière de recyclage.

INSTAURATION DE QUOTAS POUR CERTAINES MATIÈRES

Comme annoncé au début de l’accès aux parcs avec la carte d’identité électronique, des quotas ont été déterminés sur base des statistiques de plusieurs mois d’informatisation pour répondre au mieux aux besoins des ménages :

Bois3 m³/citoyen/an
Inertes3 m³/citoyen/an
Encombrants4 m³/citoyen/an
Déchets verts7 m³/citoyen/an
Pneus4 pneus/citoyen/an
Sacs pour l’amiante10 sacs/citoyen/an

 

Les objectifs de la mise en place de ces quotas sont les suivants :
• garantir l’accessibilité des parcs à conteneurs à l’ensemble des citoyens pour y déposer les déchets classiques de leur ménage. Si vous devez vous séparer de plus grandes quantités de déchets, des services de location de conteneurs existent (voir les Pages d’Or, rubrique Containers pour déchets & ordures) ;
• lutter contre l’utilisation des parcs pour des apports de déchets issus d’activités professionnelles.

PAIEMENT D’UNE COTISATION POUR LES HABITANTS HORS PROVINCE DE NAMUR

Le coût de fonctionnement des parcs à conteneurs est répercuté aux citoyens namurois via les taxes des communes associées, à hauteur de 14,50 euros/habitant. Dès lors, les personnes qui n’habitent pas (ou n’ont pas de seconde résidence) en Province de Namur ou à Héron, et qui utilisent notre réseau de parcs, le font aujourd’hui gratuitement. Dès le 1er janvier 2013, ils devront s’acquitter du paiement d’une cotisation pour pouvoir continuer à y accéder. Le montant de cette cotisation est fixé à 50 euros par an par citoyen. Les seconds-résidents en Province de Namur et Héron seront toujours acceptés dans les parcs à conteneurs, moyennant autorisation préalable (le formulaire de demande à faire compléter par la commune de seconde-résidence est disponible dans les différents parcs à conteneurs (le demander aux préposés).