Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Gestion des déchets / Les plastiques durs : un nouveau tri dans 8 Recyparcs

Les plastiques durs : un nouveau tri dans 8 Recyparcs

Depuis le 1er janvier 2017, 8 recyparcs (Doische, Naninne, Ohey, Sombreffe, Bièvre, Héron, Cerfontaine et Ciney) collectent séparément les plastiques durs des déchets « encombrants ».

Un premier bilan nous permet de constater que plus de 117 tonnes de plastiques durs ont été collectées dans ces différents recyparcs durant les 4 premiers mois de l’année 2017. Parallèlement, pendant la même période, une diminution de 40 tonnes de déchets encombrants a été constatée.

LES PLASTIQUES DURS, C’EST QUOI ?

On entend par plastiques durs : les meubles de jardins, les  jouets, les stores extérieurs en plastiques durs, les conduites, les châssis (sans vitre), les gouttières en PVC, les  plaques de polycarbonates, les cintres. La liste complète se trouve dans le nouveau guide pratique des recyparcs (disponible dans tous les recyparcs ou sur notre site www.bep-environnement.be).

VERS UNE GÉNÉRALISATION DE LA COLLECTE DES PLASTIQUE DURS

A la lecture de ces chiffres encourageants, BEP Environnement désire généraliser la collecte des plastiques durs dans tout son réseau de recyparcs en 2017. C’est pourquoi, les parcs de Couvin, Malonne, Beauraing, Assesse, Fosse la Ville, Viroinval et Gedinne se sont vu équipés dernièrement d’un conteneur dédié à cette nouvelle matière. Les autres recyparcs seront progressivement équipés durant le deuxième semestre 2017.

TROUVER LES MEILLEURES FILIÈRES DE RECYCLAGE

Ce nouveau tri sélectif des déchets de plastiques durs est le résultat d’une recherche permanente de filières de recyclage. La séparation des plastiques durs des encombrants permet un recyclage de près de 55 % du flux qui serviront à la construction de nouvelles pièces en plastique. Les 45 % restant suivront la voie de la valorisation énergétique.