Attention
les bureaux sont accessibles uniquement sur RENDEZ-VOUS. Exception pour le service Population/etat-civil. consultez les insctructions ici

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Annuaire / Marche Saints Pierre à Morialmé

Marche Saints Pierre à Morialmé

Néant

Chaque année: le 29 juin (si dimanche) ou le dimanche suivant

La Saint-Pierre de Morialmé est une marche « traditionnelle et authentique » ; elle est reconnue comme telle par le Conseil Supérieur des Arts et Traditions Populaires et du Folklore, un conseil crée en 1981 par la Communauté Française de Belgique.

Cette manifestation, à la fois religieuse et folklorique, a été créée en 1854 et, à l’exception des années de guerre, elle s’est déroulée, tous les ans, sans discontinuer.

Une des grandes qualités des marcheurs de Morialmé, c’est leur fidélité aux traditions. Et c’est surtout parce que ses membres respectent scrupuleusement les coutumes et les rites immuables, que cette manifestation constitue l’un des plus beaux fleurons des marches militaires de l’Entre-Sambre-et-Meuse et du folklore wallon.

Une des particularités de la Saint-Pierre de Morialmé, c’est qu’elle est animée par deux compagnies, deux sociétés de marche nées en 1892, suite à des querelles idéologiques générées par l’intolérance qui marqua la politique belge de la fin du XIXème siècle.

C’est ainsi qu’il y a une compagnie d' "Amis–Réunis", successeurs des Libéraux et une compagnie de » Patriotes », successeurs des Catholiques.

Les deux compagnies ennemies de 1892 ont fait place aujourd’hui à deux sociétés amies, qui vivent en parfaite convivialité et harmonie. Et les deux comités oeuvrent très souvent la main dans la main afin de réussir leur Saint-Pierre ainsi que d’autres manifestations occasionnelles comme les jubilés de marche et les fêtes patriotiques.

Chaque année, les deux compagnies alignent chacune plus de 250 marcheurs.

Les marcheurs de Morialmé sont en premier lieu les gens du village ; mais ceux-ci sont aussi accompagnés d’hommes venus des villages voisins et d’une grande quantité de Morialmétois « exilés » qui reviennent au village à l’occasion de la fête.

 

Marche Saints Pierre à Morialmé